Acupuncture

Un atout pour la femme enceinte

Acupuncture, un atout pour la femme enceinte

L’acupuncture, partie intégrante de la médecine chinoise, est un formidable atout pour la femme enceinte.

Durant la grossesse les indications sont multiples : sevrage tabagique, nausées, vomissements, reflux gastro-œsophagien, constipation, stress, anxiété, troubles du sommeil.

La Haute Autorité de Santé Française reconnait l’efficacité de l’acupuncture au premier trimestre pour le traitement des nausées avec un niveau de confiance de grade A (preuve scientifique établie)

L’acupuncture est également une alternative très intéressante aux antalgiques ou aux médicaments contre-indiqués pendant la grossesse. Elle peut soulager les maux de dos, les douleurs ligamentaires, le syndrome du canal carpien. Elle permet de favoriser le bien-être de la mère et de son fœtus, notamment lors de menace d’accouchement prématuré.

Les patientes peuvent avoir recours à l’acupuncture dans les présentations de siège.

L’acupuncture a bien-sûr un intérêt en prénatal pour permettre un accouchement plus harmonieux.

Dans les suites de couches, la sage-femme accompagne la maman avec l’acupuncture dans son allaitement (stimulation, engorgement), lors de baby-blues.
Elle joue un rôle dans les suites de couches difficiles (hémorroïdes, œdèmes).

Virginie Mergey, Sage-femme libérale à Besançon
Virginie Mergey Sage-femme diplômée à Besançon en 1999
Activité mixte (salle de naissance et libérale) pendant 15 ans
Sage-femme libérale en suivi semi-global depuis 2001
  • Diplôme Universitaire d'acupuncture Paris XIII
  • Diplôme Universitaire pathologies maternelles et fœtales
  • Diplôme Universitaire de gynécologie préventive et contraceptive
  • Formation Yoga en cours (méthode GASQUET)